Quand on est une big beauty, pour reprendre ce terme anglais joliment trouvé (voir le blog du même nom : http://www.leblogdebigbeauty.com, ainsi que Modeuses rondes, Letilor ou la référence VLR et le magazine Elle), on a du mal à trouver un peignoir de bain, figurez-vous. Par là, j’entends un peignoir réellement enveloppant dans lequel se sécher en sortant du bain ou de la douche, pas un boléro en éponge…

On peut bien sûr se tourner vers les modèles homme parfois disponibles en grandes tailles, et encore, cela demande des recherches longues, et éventuellement trouver un fournisseur américain…et cela restera une coupe et une couleur masculines.

J’ai donc fait le pari fou (vous verrez pourquoi en lisant ce billet jusqu’au bout) d’en coudre un moi-même à partir de tissu éponge, comme cadeau de Noël pour madame Recrafteuse. J’ai appris à coudre au collège, ce devrait sinon une sinécure, au moins du domaine du possible !

Mes premières recherches de tissu éponge de qualité ne donnent rien, bizarrement, moi qui croyais que ce genre de tissu était commun. Puis j’en trouve, mais uniquement en couleur rose (je voulais du blanc, mais une collectivité avait dévalisé le stock la semaine précédente…). Va pour le rose donc !

Au risque de vous perdre en cours de route, je passerai sur les questions de logistique et de musculation pour le transport et le prélavage de la quantité de tissu (doublée pour cause de tissu un peu fin au départ).

Avec l’aide indispensable d’une amie tailleur, Elizabeth, nous avons adapté le patron du commerce aux mensurations de Mme Recrafteuse. Enfin, quand je dis « avec l’aide de », je devrais dire, à partir de ce stade du projet, « Elizabeth, avec mon aide,… » ! Je lui suis éternellement redevable.

P4250530

J’ai beaucoup appris lors de ces deux après-midi « d’aide-tailleur ». Je sais notamment désormais déjouer les pièges d’une surjeteuse, puisque j’ai surjeté l’intégralité des pièces du peignoir.

P4250529

Après un premier essayage, et la création, en combinant deux patrons, d’un col châle, j’ai pu enfin rentrer à la maison avec un peignoir…dans lequel Mme Recrafteuse peut se blottir à la sortie du bain ! D'ailleurs, étant donné que j’étais pris par d’autres choses (dont mon travail dans le civil…), elle a elle-même cousu la ceinture et créé les passants.

P4250532

En conclusion, pour reprendre la citation préférée de l’heureuse récipiendaire du cadeau "ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait", je ne pense pas me lancer de sitôt dans une pièce de cette taille et dans cette matière. Par contre, avec la nouvelle MàC acquise récemment par notre foyer, de plus petites pièces me tentent assez.

 

P4250531

Bien entendu, je vous tiendrai au courant dans ces colonnes.