Certains d'entre vous se demandent où je suis passé, pourquoi je ne publie rien depuis quelques temps.

Le fait est que mon vrai travail, et des travaux de rénovation et de décoration m'ont un peu éloigné de ce blog.

Je reprends donc la plume virtuelle pour vous parler de vis. Bonne lecture !


J’ai donc décidé de vous parler aujourd’hui plus d’un bricolage que d’un recraft.

En fait, je suis parti d’une constatation qu’ont du faire de nombreux bricoleurs : les têtes de vis s’usent. Même les cruciformes. Même en inox.

J’ai du démonter quatre lames de terrasse en pin pour accéder à un puisard, et ce faisant, j’ai abimé deux vis, dont une que j’ai dû retirer à la pince.

20120918_163951

On a du mal à croire que c'était une tête cruciforme au départ...

Que faire pour cette trappe qui, forcément, va devoir être ouverte régulièrement ? Et donc potentiellement 16 vis qui vont en prendre plein la tête…

panneau-cour-eau-fleuve-la-tet

Ce clin d'oeil est un peu élitiste puisque seuls les Catalans auront compris...J'ai souvent traversé ce fleuve (alors qu'il n'est encore qu'un torrent) cet été dans les Pyrénnées Orientales...il nous a bien fait rire Mme Recrafteuse et moi. On est de grands enfants.

Mon père, et d’autres bricoleurs, m’avaient parlé des vis en étoile (j’ai appris qu’elles s’appelaient A4 en réalité) qui sont de plus en plus utilisées et qui ont l’avantage de mieux résister aux vissages et dévissages, vu que la visseuse ne dérape pas dans la tête de vis.

Je suis donc allé dans mon LM local. Le choix est assez restreint en A4 inox, mais les 5 x 40 que j’ai achetées conviennent parfaitement à mon besoin.

Voici les photos.


J’espère que ce billet vous aura aidé, si vous avez le même problème, et j’attends donc vos commentaires.